Monsieur Eric Bataille, fondateur et président de ce chapitre, nous a quittés

11218607_10153265611302673_184160845845176456_n

Monsieur Eric Bataille nous a quittés, laissant l’Alliance Française of the Lake Champlain Region orpheline.

Eric est né à Paris, France, le 26 septembre 1928. Il s’installe au Vermont avec son épouse, Anne Greening.

Dans les années 90, il commence à explorer l’idée de rétablir une Alliance Française au Vermont. Il contacte Linda Pervier, alors pilote des groupes de Pause-Café, dont les activités francophones étaient diverses et populaires. Avec d’autres pionniers, il établit le chapitre de l’Alliance Française of the Lake Champlain Region, dépose les statuts de l’Association, et en devient le président de 1996 à 2003. Parallèlement, il est Consul Honoraire de France au Vermont de 1994 à 1999. Il est décoré du prestigieux honneur de Chevalier de l’Ordre du Mérite. Le 22 octobre 2010, l’Alliance Française of the Lake Champlain Region décerne à Eric le titre de Directeur Emérite.

Il n’est guère possible de rendre compte de l’énorme travail accompli par Eric. Toutes les activités à l’Alliance devenaient, sous sa baguette, une douce occupation. Il fut toujours très décontracté, expansif : un gentleman par excellence. Ses propos furent toujours éclairants, conjugués avec un sens énorme de l’humanité.

Eric était fort élégant, délicat et bienveillant. Il était un peintre émérite, et pour chaque Noêl, il dessinait une carte de vœux inspirée que lui et son épouse, Anne, envoyaient à leurs amis et collègues.

Parmi les activités notables qu’il organisait pour l’Alliance, il y avait une sortie de raquettes annuelle à Hazen Notch, à la suite de laquelle les hôtes étaient conviés chez la famille Bataille pour un apéritif.

Chaque année, Eric amenait ses membres vers une bonne table pour la Saint Jean. Le dîner devait commencer avec un Kir, afin de parler du bon Chanoine Kir et de son amour pour la bonne chère, et d’autres tentations d’ici-bas. Quelques fois des volontaires entreprenaient de réaliser la recette de ce Kir sans vraiment la connaître, et le résultat était cocasse : la recette du Kir ” un doigt de cassis avec quatre doigts de blanc ” a ainsi vu ses proportions renversées et le cassis sirupeux collait au palais la langue du buveur non averti.

Un autre jour, Eric avait parlé de pastis. Une âme attentive, curieuse et bien intentionnée avait retenu cet intérêt. Quelque temps après, lors d’un rassemblement, l’hôtesse annonce fièrement le fameux pastis. Au milieu d’un grand plateau trônait une bouteille de Ricard, débouchée, entourée de petits verres remplis à ras bord sans le bénéfice d’une goutte d’eau désaltérante ! Impassible, Eric but le Pastis avec élégance et tact.

De l’œuvre d’Eric il nous reste ce beau chapitre de l’Alliance Française, et la responsabilité de perpétuer, en sa mémoire, la culture d’un esprit de communauté amical et élégant à travers le partage de la langue, de l’art de vivre et des plaisirs français. Merci Eric pour ce bel héritage. De là où vous êtes, continuez à nous guider pour continuer votre œuvre si admirablement accomplie.

Voici un lien vers son avis de décès officiel : Obituary

D’après les propos recueillis par Victoria auprès de Madame Linda Pervier, Monsieur Patrick Buffet et Monsieur Henry Weinstock, anciens présidents et vice-président de l’Alliance Française of the Lake Champlain Region.